Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis

Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis – Terra Trips®

Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis

 Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis – Terra Trips®

Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis – Terra Trips®

Dans le cadre du programme d’aménagement du site de Tanis, afin d’ouvrir plus largement le site à la visite, de nouvelles découvertes sont faites. Aussi la dernière en date concerne une partie d’une stèle (sic!) en granit rouge, représentant le pharaon Ramsès II faisant une offrande à une divinité non encore identifiée. En réalité, il s’agit d’un fragment de mur d’un temple.Ramsès II, est le troisième pharaon de la XIX? dynastie égyptienne. D’abord né aux alentours de -1304 / mort à Pi-Ramsès vers -1213. Appelé Ramsès le Grand ou encore Ozymandias, Manéthon l’appelle Ramsès. Il règne de -1279 à -1213.Il est né v. 1304 avant notre ère. Il est décédé en 1213 av. J.-C., à Pi-Ramsès, Égypte.  En fait ses parents sont : Séthi Ier, et son épouse Mouttouya. Mouttouya est une reine d’Égypte de la XIX? dynastie, grande épouse royale de Séthi I?? et mère de Ramsès II.

Son règne, d’une exceptionnelle durée pour l’époque, couvre à lui seul la moitié du nombre d’années que comprend la XIXe dynastie. En plus des nombreux monuments qu’il fait bâtir à travers tout le pays (d’où son surnom de « pharaon bâtisseur »).  Bien qu’il fait sculpter de très nombreuses statues à son image et fait graver son nom sur presque tous les temples dont ceux d’autres pharaons . En fait comme s’il les avait fait construire lui-même. Ainsi cette quantité extraordinaire d’objets d’art et d’éléments architecturaux à son nom explique. Que l’on retrouve sa trace dans presque tous les musées du monde ayant un département d’antiquités égyptiennes.

À l’instar d’autres personnages historiques dont la gloire a traversé les siècles, il est réputé pour être un grand guerrier et conquérant. Ce qui lui vaut en grande partie l’épithète de Grand dans les ouvrages historiques traitant de cette période de l’Antiquité égyptienne. Il lutte contre les Hittites et, assurant la domination de l’Égypte sur la Nubie et ses gisements aurifères.  Il y construit une série de temples dont les plus célèbres sont ceux d’Abou Simbel. Après la bataille de Qadesh en l’an IV de son règne contre l’armée de l’empereur des Hittites, Muwatalli II, la frontière sur l’Oronte est stabilisée.

Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis – Terra Trips®

Lire la suite

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops

Mystérieuse cavité découverte au cœur de la pyramide de Khéops

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops – Terra Trips

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops- Terra Trips

Des chercheurs français, égyptiens et japonais ont utilisé les rayons cosmiques pour sonder l’ouvrage monumental. Découvrant une cavité imposante jusque-là inconnue au-dessus de la grande galerie. Par ailleurs c’est un trou qui risque de faire parler de lui pendant longtemps. Il faut dire que c’est un grand trou. Et qu’il ne se situe pas n’importe où. De la taille d’une (fine) cathédrale. Ensuite il vient d’être découvert en plein cœur de la grande pyramide de Gizeh, le plus pharaonique des tombeaux égyptiens (aussi appelée pyramide de Kheops). En fait les chercheurs l’ont baptisé «le Grand Vide».En fait chacune des équipes a pu vérifier quelle «voyait» bien dans la pyramide la chambre du roi et la grande galerie, une pièce inclinée de plus de 8 mètres de haut, 47 mètres de long et un mètre de large environ dont le rôle reste mystérieux (elle aurait pu servir à la construction de la chambre du roi). C’est alors qu’ils ont découvert une vaste cavité située au-dessus de la grande galerie. Deux autres cavités, plus petites, de quelques mètres seulement, avaient déjà été découvertes en 2016.

Slide Voyage Luxe Égypte le Caire et Louxor et Assouan

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh est un monument construit par les Égyptiens de l’Antiquité. Toute fois formant une pyramide à base carrée. Tombeau présumé du pharaon Khéops.  Edifiée il y a plus de 4 500 ans. Sous la IVe dynastie, au centre du complexe funéraire de Khéops se situant à Gizeh en Égypte. Elle est la plus grande des pyramides de Gizeh.

Elle était considérée dans l’Antiquité comme la première des Sept Merveilles du monde. Seule des Sept Merveilles du monde survécu jusqu’à nos jours. Bien qu’ elle est également la plus ancienne. Durant des millénaires, elle est  la construction humaine de tous les records .  Toute fois la plus haute, la plus volumineuse et la plus massive. Ce monument phare de l’Égypte antique est depuis plus de 4 500 ans scruté et étudié sans relâche.

Voyage Moyenne Egypte et les Trésors cachés

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops

En fait la grande pyramide, chef-d’œuvre de l’Ancien Empire de l’architecte Hémiounou. Ainsi qu’elle est la consécration et l’aboutissement de toutes les techniques architecturales. Aussi mises au point depuis la création de l’architecture monumentale en pierre de taille par Imhotep pour la pyramide de son souverain Djéser, à Saqqarah. T

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops – Terra Trips®

Lire la suite

4 Tombes d’enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh

4 Tombes d'enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh

4 Tombes d’enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh – Terra Trips®

4 Tombes d'enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh – Terra Trips®

4 Tombes d’enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh – Terra Trips®

En premier lieu les carrières du Gebel el-Silsileh fournissaient en pierres les chantiers des temples et tombes de la Haute-Égypte à la période thoutmoside. En fait depuis 2015, une équipe de l’université de Lund, dirigée par Maria Nilsson et Jon Ward a découvert 69 tombes presque toutes pillées dans l’antiquité. Cette année, l’équipe a trouvé de nouvelles sépultures dont quatre, intactes, sont celles de jeunes enfants.

Aussi la tombe 1 d’un enfant de 6 à 9 ans, qui a été inhumé avec de la céramique, des bracelets de bronze. Aussi des scarabées et un rasoir en bronze. La tombe 2 d’un enfant de 2-3 ans qui a été bandeletté. Une autre tombe contient les restes d’un enfant entre 5 et 8 ans, recouvert de déblais des mines adjacentes.

En fait tout ceci semble indiquer l’existence d’une hiérarchie sociale. Ainsi les archéologues espèrent que ces découvertes, qui indiquent déjà qu’il y avait des familles sur le site. Les aideront à progresser dans le domaine des coutumes funéraires et de la paléo pathologie. L’importance de ces enterrements d’enfants est une indication forte de l’existence et de l’activité de familles complètes sur le site.

4 Tombes d’enfants découvertes sur Gebel EL Silsileh – Terra Trips®

Lire la suite

Ouverture de tombes au public sur les Pyramides de Gizeh

Ouverture de tombes au public sur les Pyramides de gizeh Terra Trips Oasis Egypte

Ouverture de tombes au public sur les Pyramides de Gizeh Terra Trips –

Ouverture de tombes sur les Pyramides de gizeh Terra Trips

Ouverture de tombes sur les Pyramides de Gizeh Terra Trips

Ouverture de tombes au public sur les Pyramides de gizeh Terra Trips

Le Ministère des Antiquités vient d’annoncer l’ouverture de tombes au public sur les Pyramides de Gizeh pour la première fois au public. Mais il y a aussi des personnages importants, notamment ceux dont la tombe s’ouvre à la visite. Bien que un intendant du palais royal, un superviseur des ouvriers… Les noms rapportés dans la presse étant fantaisistes. Nous nous rabattons sur les identifications de AK Eyma (EEF).  Seshemnefer IV (cimetière GIS, LG53); Khoufoukhaef (G 7130-7140). Aussi Nefer-Tjes qui comporte de beaux hiéroglyphes sculptés ; Petety. Dans la tombe duquel se trouve un appel au vivant comportant de nombreuses malédictions pour ceux qui toucheraient à sa tombe ; Ptahshepses.
Ces tombes sont ouvertes au public après avoir été restaurées et préparées pour des visites avec des affiches explicatives en arabe et en anglais.

Bien que au cours des dernières années. Aussi des experts du ministère ont travaillé à la restauration et au développement du site. Dans le cadre d’un plan à plus long terme visant à ouvrir davantage de sites archéologiques au public. En plus de l’ouverture des trois tombes. Le directeur général des effets des pyramides de Gizeh, a dit que deux autres tombes découvertes dans le même cimetière ont été rouvertes.

La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh est un monument construit par les Égyptiens de l’Antiquité. Toute fois formant une pyramide à base carrée. Tombeau présumé du pharaon Khéops.  Edifiée il y a plus de 4 500 ans. Sous la IVe dynastie, au centre du complexe funéraire de Khéops se situant à Gizeh en Égypte. Elle est la plus grande des pyramides de Gizeh.

Elle était considérée dans l’Antiquité comme la première des Sept Merveilles du monde. Seule des Sept Merveilles du monde survécu jusqu’à nos jours. Bien qu’elle est également la plus ancienne. Durant des millénaires, elle est la construction humaine de tous les records .  Toute fois la plus haute, la plus volumineuse et la plus massive. Ce monument phare de l’Égypte antique est depuis plus de 4 500 ans scruté et étudié sans relâche.

Mystérieuse cavité découverte dans la pyramide de Khéops

En fait la grande pyramide, chef-d’œuvre de l’Ancien Empire de l’architecte Hémiounou. Ainsi qu’elle est la consécration et l’aboutissement de toutes les techniques architecturales. Aussi mises au point depuis la création de l’architecture monumentale en pierre de taille par Imhotep pour la pyramide de son souverain Djéser, à Saqqarah.

Ouverture de tombes au public sur les Pyramides de Gizeh – Terra Trips®   

Lire la suite

Enfin le temple perdu de Ramsès II a été découvert

Enfin le temple perdu de Ramsès II a été découvert

Enfin le temple perdu de Ramsès II a été découvert – Terra Trips®

Enfin le temple perdu de Ramsès II a été découvert

Enfin le temple perdu de Ramsès II a été découvert

Ce sont des archéologues égyptiens et tchèques qui ont découvert le temple perdu de Ramsès II. Au sud-ouest du Caire, à proximité de la pyramide de Saqqarah. Le site mesurant près de 51 mètres de long sur 32 mètres de large. . Témoignerait en effet des activités religieuses du Pharaon dans la région de Memphis en Basse- Égypte. 

La ville de Memphis occupait une place stratégique à l’entrée du delta du Nil.  Son histoire est étroitement liée à celle du pays et sa ruine est due. D’abord, à la perte de son rôle économique à la fin de l’Antiquité, à la montée d’Alexandrie, ainsi qu’à l’abandon de ses cultes à la suite de l’édit de Thessalonique.  

Pour la science, la découverte du temple perdu de Ramsès II est l’une des plus importantes découvertes en Égypte depuis plusieurs mois. 

Jamais n’avait-on autant souhaité découvrir un jour le véritable emplacement de ce palais royal qu’est ce magnifique temple du pharaon Ramsès II….et pourtant, c’est maintenant chose faite! Ramsès II était un conquérant qui a livré de nombreuses batailles; mais il était également un grand bâtisseur et ingénieur. Et il a su construire de magnifiques et somptueux temples en Égypte. Oui….c’est un grand jour que cette découverte !

 Terra Trips®

Lire la suite

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte – Terra  Trips®

Caire Musée Oasis Égypte

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte – Terra  Trips®

D’entrée de jeu, disons qu’on aurait apparemment découvert dans la Vallée des rois un autre fabuleux trésor. Il s’agirait, pense-t-on, du tombeau d’Ankhesenamon, qui serait, selon certaines sources, l’amour de Toutankhamon. En fait, elle serait son épouse, mais aussi, sa demi-sœur.

Ainsi la science de l’égyptologie n’a donc pas fini de nous surprendre ! Même s’ils ne sont pas encore totalement certains à qui appartient réellement cette tombe, il s’avère tout de même qu’une réponse bien arrêtée à ce sujet, nous sera révélée prochainement.

Rappelons que Toutankhamon est le Fils du pharaon Akhenaton et de la reine Néfertiti (ne pas confondre avec la reine Néfertari). Bref, le monde n’est pas au bout de ses surprises concernant les innombrables trésors de l’Égypte !

Né vers -1345, mort vers -1327) est le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). Aussi selon les dernières études génétiques, il est le fils d’Akhenaton et de la propre sœur de ce dernier. Dont l’identité est inconnue, mais désignée comme Younger Lady, dont la momie est répertoriée KV35YL. Manéthon l’appelle Chebres.

On ne sait pas pourquoi ce n’est pas lui qui succède directement à son père. Peut-être est-ce à cause de son trop jeune âge à l’époque.  Environ neuf ans (on trouve aussi cinq ou six ans), dans une période de troubles. Toute fois de remises en cause des religions, de bouleversement des valeurs traditionnelles et de risque de guerre avec les Hittites. Il règne jusqu’à l’âge de dix-huit ou dix-neuf ans (certains spécialistes, comme Marc Gabolde et Edward Frank Wente, disent vingt ans). Son règne est situé entre les années -1336 / -1335 et -1327.

Nouveau trésor archéologique découvert en Égypte – Terra  Trips®

Lire la suite

Le mystère de la tombe d’Akhénaton finalement résolue

Le mystère de la tombe d'Akhénaton finalement résolue

Le mystère de la tombe d’Akhénaton finalement résolue – Terra Trips®

Le mystère de la tombe d'Akhénaton finalement résolue

Le mystère de la tombe d’Akhénaton finalement résolue – Terra Trips®

 

Pour commencer, disons que ça fait un bon bout de temps (plus de 100 ans) qu’on s’évertue à comprendre le mystère qui se cache dans cette tombe KV55. Ou plutôt, qui en est «l’occupant réel». En effet, on se demande aujourd’hui si c’est bien le tombeau d’Akhénaton, (le père de Toutkanhamon). Ou, s’il s’agirait plutôt d’une tombe d’un autre membre de la famille royal….

De plus, c’est dans la vallée des Rois que se trouve cette fameuse tombe. Très contesté de nos jours. Par ailleurs, de nouveaux travaux y ont été entrepris afin de prouver si oui ou non il s’agit bel et bien de la tombe d’Akhénathon….Quant à la légitimité de l’occupant de ce tombeau. Et bien ces dernières années des analyses ADN ont été effectuées. Et qui tendent à démontrer que cette tombe KV55 est bien celle du pharaon Akhénaton.

Par ailleurs, des restaurateurs du musée du Caire, ont mis la main sur une caisse en bois qui contenaient plusieurs centaines de feuilles d’or. Ainsi qu’un fragment d’os crânien et d’autres éléments organiques et minéraux. Des feuilles d’or ?…pour établir la légitimité de l’occupant réel du tombeau?….pourquoi pas, après tout! 

Une première analyse de ces objets a permis aux conservateurs égyptiens de mettre en rapport ces feuilles d’or avec l’admirable sarcophage incrusté de pierres fines retrouvé dans la tombe.

Le lot récemment retrouvé serait donc le complément de ces éléments et il devrait permettre de reconstituer une très grande partie du décor et des inscriptions de l’extérieur et, surtout, de l’intérieur du cercueil.

 En somme, découverte en 1907, la tombe contenait une grande quantité de matériel funéraire royal appartenant à la XVIIIdynastie. Dont un grand cercueil en bois doré. Aussi des vases canopes (dans lesquels étaient conservés les viscères embaumés du défunt). 

Le mystère de la tombe d’Akhénaton finalement résolue  – Terra Trips®   

Lire la suite

Le vin des Pharaons cherche encore à s’imposer

Le vin des Pharaons cherche encore à s'imposer - Terra Trips®  

Le vin des Pharaons cherche encore à s’imposer – Terra Trips®

 

Le vin des Pharaons cherche encore à s'imposer - Terra Trips®

Le vin des Pharaons cherche encore à s'imposer - Terra Trips®

Le vin des Pharaons cherche encore à s’imposer – Terra Trips®

D’entrée de jeu, il faut dire que la qualité du vin égyptien s’améliore, mais encore faut-il trouver «preneurs». Le vin des pharaons d’Égypte n’est certes pas reconnu comme étant un pays d’excellence pour la qualité de ses vins.

Par contre, depuis quelque temps maintenant, l’Égypte a fait  d’énormes progrès dans ce domaine. À un point tel, qu’aujourd’hui en Égypte on peut se délecter de quelques vins de bonne qualité, au goût délicieux, et d’une très bonne fraîcheur.  

Cependant, il faut se rappeler que l’Égypte est un pays où les températures sont chaudes. Donc, que le travail dans les champs parmi les vignes pour la récolte des raisins est exténuant.

Bref, c’est souvent sous un soleil écrasant et avec un voile sur la tête’ Qu’hommes et femmes se sacrifient toute la journée afin d’en arriver à produire «le vin des pharaons».

Il y a 5 ou 6000 ans, des « vergers à vin » étaient cultivés sur les bords du Nil, car on savait déjà tailler les sarments, construire un pressoir, tirer parti de la fermentation. Et quelle délicatesse pour soigner la vigne !

Pas un sarclage sans jeter quelques pierrailles autour des ceps afin d’aérer la terre. Inlassablement, on recherchait l’escargot qui dévorait les jeunes pousses attendries de rosée. Le vigneron s’inquiétait d’une feuille inutile, dégageait la grappe privée de soleil. Et quand approchait le moment de la cueillette, les oiseaux étaient chassés, tout le jour, à la fronde.

Le vin des Pharaons cherche encore à s’imposer – Terra Trips®

Lire la suite

Découverte de la falaise aux hiéroglyphes à Louxor

Découverte de la falaise aux hiéroglyphes à Louxor

Découverte de la falaise aux hiéroglyphes à Louxor – Terra Trips®

 

Les dernières découvertes archéologiques en Égypte

Tout d’abord, il faut dire que c’est au sud de Louxor que des chercheurs ont fait la découverte de cette falaise; ce sont, à proprement parler, des proto-hiéroglyphes, ainsi que de multiples inscriptions rupestres. Selon les égyptologues, ce serait une exceptionnelle découverte !

Les inscriptions figurants sur cette falaise de grès, remonteraient aux origines du système d’écriture de l’Égypte ancienne. Gravés sur la paroi, on peut voir une tête de taureau, deux grandes cigognes, (jabiru) et un ibis chauve; les deux cigognes sont dos à dos.

Bien que les experts attribuent la datation de ces hiéroglyphes à approximativement 250 ans avant l’avènement de l’état pharaonique. Ces hiéroglyphes mesurent environ 60 cm de haut. Pour la plupart des égyptiens, ces inscriptions sont un  passage important dans l’histoire de l’ancienne Égypte. 

Louxor est une ville située sur la rive droite du Nil, en Haute-Égypte. Bien que située à environ 700 km au sud du Caire et à environ 300 km au nord d’Assouan. Selon le recensement de 2006. Bien que c’est à présent une ville de 429 000 habitants.  Aussi qui vit directement ou indirectement du tourisme. Aussi ce qui la place au neuvième rang des villes égyptiennes. Il s’agit de l’antique cité égyptienne de Thèbes.

Aussi le site de Louxor, avec plus de quatre millions de visiteurs par an.  Est l’un des endroits les plus touristiques de l’Égypte. Ainsi qu’elle constitue la partie sud de l’ancienne Thèbes. Ainis que son temple, relié à celui de Karnak par un dromos. Longue allée bordée de sphinx, fut érigé au xive siècle av. J.-C. sous le règne d’Amenhotep III. Il fut modifié par la suite par Ramsès II, qui y ajouta notamment six statues monumentales et deux obélisques, dont l’un, offert à la France en 1831, orne depuis la place de la Concorde à Paris.

Découverte de la falaise aux hiéroglyphes à Louxor – Terra Trips®

Lire la suite

Égypte aura bien son propre satellite

Égypte aura bien son propre satellite

 

L’Égypte aura son propre satellite!

Égypte aura bien son propre satellite

Il s’agit d’un satellite de télécoms militaires français. Après sept mois de négociations entre les industriels français (Thales et Airbus) et l’Égypte. Un contrat a été signé pour l’achat de ce satellite estimé à 600 millions d’euros. Afin de poursuivre et d’améliorer son programme spatial.

L’Égypte se prépare donc à lancer son deuxième satellite de recherche scientifique. Ainsi créer une seconde approche pour l’agence spatiale égyptienne. Vraisemblablement le satellite prévu, appelé Égypte Sat 2, sera fabriqué, assemblé et testé en Égypte. Il y a un espoir que Sat 2 soit lancé dans au moins 3 ans (2020). .

Si ce satellite fonctionne à merveille, ce sera, sans contredit, une revenge majeure pour l’Égypte. On se souvient que par le passé l’Égypte a perdu toute communication avec Sat 1, perdant du même coup ce satellite. En effet, après seulement 3 ans d’exploitation, ce projet a malheureusement pris fin. Quant à elle, Sat 2 utilisera une technologie moderne,ce qui va grandement améliorer ses capacités en matière de mission spatiale et d’agence spatiale nationale. Pour Sat 1, les ingénieurs égyptiens n’avaient pas été entièrement formés par rapport à sa conception. Il va de soi également que l’Autorité spatiale égyptienne va être tenue responsable des activités de technologie spatiale. L’Égypte va également collaborer avec d’autres pays africains, notamment l’Algérie et l’Afrique du Sud. 

Soyons fiers envers les égyptiens pour une telle initiative, et prions avec eux pour que ce projet devienne une belle et grande réussite.  

 Terra Trips®   

Lire la suite