Les Ouchebtis égyptiens reviennent de Londres

Les Ouchebtis égyptiens reviennent de Londres

Les Ouchebtis égyptiens reviennent de Londres

  

L’ambassade d’Égypte à Londres a reçu une statue Ouchebti en bois. En fait elle avait été volée et était sortie d’Égypte illégalement. Ainsi Abdel-Gawad, directeur des antiquités récupérées, explique qu’elle fait  partie en contrebande à Londres. Cependant, un fiduciaire du British Muséum l’a trouvée alors qu’un anglais l’avait en sa possession. Par ailleurs restituée de manière amicale à l’ambassade d’Égypte à Londres. Alors qu’elle faisait partie des découvertes de la mission espagnole à Assouan. Elle a une hauteur d’environ 16,5 cm et comporte des inscriptions dorées.

En fait les ouchebtis sont des statuettes funéraires. Bien qu’elles forment une partie importante du mobilier funéraire égyptien. Ces statuettes désignent les serviteurs funéraires qui devaient répondre à l’appel d’Osiris et remplacer le mort dans les travaux des champs de l’au-delà.

Suivant le statut social du défunt, les ouchebtis étaient en terre cuite, en pierre, en bronze, en bois ou en terre émaillée verte ou bleue et représentaient le défunt . Soit en position osiriaque (momiforme), soit vêtu du vêtement qu’il portait dans la vie de tous les jours. Placés dans la tombe en grand nombre, il y avait un ouchebti pour chaque jour de l’année. 

On en a retrouvé quatre cent treize dans le tombeau de Toutânkhamon. La collection du Louvre, avec plus de 4 200 chaouabtis et ouchebtis . 

 Les Ouchebtis égyptiens reviennent de Londres   Terra Trips ®