1.820.3345.33 [email protected]

Connexion

Inscription

Après avoir créer un compte, vous pourrez suivre le statut de vos paiements et réservations. Vous pouvez également noter les voyages.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmer le mot de passe*
Nom*
Prénom*
Date de naissance*
Email*
Téléphone*
Pays*
* En créant votre compte vous acceptez nos conditions générales ainsi que notre politique de confidentialité.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion

Le pharaon Akhenaton

Aurait-on utilisé des enfants dans la construction de la cité royale d’Akhenaton ?

En effet, dans un antique cimetière d’Amarna, en Égypte, et après de récentes découvertes. On s’interroge sur les conditions qu’a véritablement été bâtie la capitale dAkhenaton, le père de Toutankhamon.

Le pharaon Akhenaton a fait surgir des sables une ville complète en à peine 15 ans. Aussi dans un cimetière du groupe nord, on a inhumé plus de 90% de squelettes dont l’âge estimé se situe entre 7 et 25 ans, majoritairement moins de 15 ans . En fait un véritable cimetière d’adolescents.

Le pharaon Akhenaton est le fils de la reine Tiyi et du roi Amenhotep III. Alors que figure controversée, considéré parfois comme l’un des grands mystiques de l’Histoire. Ainsi qu’il bouleverse, le temps d’un règne, l’histoire de l’Égypte antique en accélérant l’évolution théologique commencée par son prédécesseur et en voulant imposer le culte exclusif de Rê-Horakhty « qui est dans Aton », dont il est à la fois le prophète et l’incarnation.

Le pharaon Akhenaton est le fils de la reine Tiyi et du roi Amenhotep III
Des enfants dans la construction de la cité d’Akhenaton

Culte d’Aton. Le jeune souverain va progressivement d’abord, puis plus brutalement ensuite. Bien que il va imposer une religion que certains qualifient d’hénothéisme et d’autres de premier monothéisme exclusif (à l’instar des religions abrahamiques. Sans nulle dénomination au pluriel de la divinité) connu de l’histoire. Aussi privilégiant le culte du disque solaire Aton. Pour des raisons encore mal connues, mais vraisemblablement en butte au conservatisme et à l’hostilité du clergé thébain. Toute fois Akhenaton décide d’abandonner le culte du dieu dynastique Amon, le « dieu caché ».

En l’an IV du règne, il fait sa première visite à l’endroit où sera fondée sa future capitale, une cité vierge de la présence du dieu thébain. Il choisit comme emplacement un lieu désertique en Moyenne-Égypte, sur la rive orientale du Nil, où il fait construire la cité d’Akhetaton (« l’Horizon d’Aton »), l’actuelle Amarna, à quelque 300 km au nord de Thèbes. Il entame des travaux qui draineront une grande partie des revenus affectés à Thèbes.