1.820.3345.33 [email protected]

Connexion

Inscription

Après avoir créer un compte, vous pourrez suivre le statut de vos paiements et réservations. Vous pouvez également noter les voyages.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmer le mot de passe*
Nom*
Prénom*
Date de naissance*
Email*
Téléphone*
Pays*
* En créant votre compte vous acceptez nos conditions générales ainsi que notre politique de confidentialité.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion

Les coptes

Les coptes : L’Art copte en Égypte depuis plus de 2000 ans

À l’occasion du Noël copte le 7 janvier, le Musée égyptien a dédié une édition pour faire la lumière sur la splendeur de l’art Copte. Ainsi, quelques pièces ont été exposées pour mettre en évidence la grandeur de cet art. Par ailleurs, ces œuvres sont présentées à travers six pièces. Au premier plan, une icône présentant en son centre une représentation de la Vierge Marie portant l’enfant Jésus, qui est l’aspect le plus important de la Vierge. Une deuxième icône présente en son centre l’image du Christ avec deux saintes à ses côtés. Toutefois au-dessus de chaque personnage sont écrit leur nom, l’une signifiant la paix, tandis que l’autre signifie lumineux.

Les coptes en Égypte
Les coptes d’Egypte

Les influences pharaoniques sont omniprésentes : les chrétiens semblent avoir suivi leur héritage païen. On retrouve fréquemment la croix de vie Ankh, qui va être récupérée par les chrétiens comme symbole religieux. On retrouve aussi de nombreuses représentations dites « nilotiques » . Aussi elles sont la continuité du culte du fleuve Nil, source de vie pour l’Égypte entière. Ils sont donc représentés de nombreux Putti jouant dans les buissons ou dans l’eau, des scènes de pêche etc.

Bien que largement chrétienne, l’Égypte va continuer à réutiliser de nombreux thèmes païens, issus pour la plupart de la mythologie gréco-romaine. Ainsi que les décors païens sont même majoritaires, les décors chrétiens à proprement parler sont relativement rares.

L’importance de ces influences ne doit pas nous faire perdre de vue que l’art copte est un art original, avec des caractéristiques qui lui sont propres.