Voyage de l’Égypte autrement- Voyage Jeanne 2010

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Bonjour,

Je tiens à vous remercier pour l’excellence organisation de notre voyage  dans les Oasis du Sud. Donc, c’était superbe, un peu chaud la nuit dans nos chambres (c’est tout ce dont je pourrai me plaindre) et l’équipe qui nous y a conduit était excellente.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

De plus, Adel et Walid ont été très compétents, aimables et prévenants à nous montrer en particulier les richesses du désert. De surcroît, Cécile et Jean ont été charmants aussi.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Ainsi vous aviez ressenti qu’on était de la même ‘espèce’, comme vous me l’aviez précisé à mon arrivée au Caire.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Mon fils a été très intéressé par mes commentaires et émotions sur ce voyage en Egypte , c’est pour cela que il fera probablement un tour avec Terra-Trips, avec ou sans moi, Inch-Allah!

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Avec mes amitiés pour vous et votre équipe.
Cordiales salutations,

Jeanne Salfati – Mars 2010 – Terra Trips 

Le désert occidental couvre approximativement 700 000 km.  Bien que ce qui représente environ deux tiers des terres d’Égypte. Bien qu’il s’étend du nord au sud de la mer Méditerranée.  Jusqu’à la frontière avec le Soudan. Et, d’est en ouest, de la vallée du fleuve du Nil jusqu’à la frontière avec la Libye.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

En fait il y a dans cette zone sept importantes dépressions. Bien que elles sont  toutes sont considérées des oasis . Du nord au Sud (Siwa, El Faiyum, Bahariya, Farafra, Dakhla, Kharga). De plus il existe également deux vastes exploitations agricoles dans le sud..

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Le désert occidental est l’une des zones les plus sèches du Sahara. Les dernières pluies significatives sont tombées il y a six ans, ce qui a permis à la végétation naturelle de rester verte pendant deux ans.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Aussi des bandes larvaires de Criquet pèlerin et des essaims d’ailés se sont formés. Aussi traités trois mois après les pluies, au printemps 1995. Depuis lors, il y a une augmentation du nombre de signalisations de sauteriaux et de criquets émanant des exploitations agricoles nouvellement établies à Sharq Oweinat et Tushka.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Les exploitations agricoles et les oasis irriguées constituent de bonnes zones de reproduction pour les sauteriaux. Elles sont moins appropriées au Criquet. pèlerin qui préfère généralement la végétation naturelle du désert. Néanmoins.

Voyage de l'Égypte autrement - Voyage Jeanne 2010

Voyage de l’Égypte autrement – Voyage Jeanne 2010

Bien qu’elles peuvent jouer un rôle important vu la pénurie en précipitations. Ainsi que le manque de végétation naturelle en fournissant un abri adéquat et des conditions de reproduction favorables pour tout adulte de Criquet pèlerin arrivant dans la zone.

Cela est plus probable au printemps. Aussi après une reproduction exceptionnellement bonne dans les plaines côtières de la mer Rouge. Toute fois ou en automne après une forte reproduction dans les zones de reproduction . De plus une migration dans le désert occidental est plus probable. Quand les vents dominants de secteur nord sont interrompus un jour ou deux par des vents de secteur est, au printemps, ou par les vents de secteur sud-ouest, à l’automne. 

Aussi une prospection d’une semaine entreprise début novembre 2000 par Keith Cressman. (Fonctionnaire en charge des prévisions acridiennes, FAO) et les fonctionnaires antiacridiens du Département égyptien pour les affaires acridiennes et d’aviation agricole pour évaluer si la zone convenait au Criquet pèlerin.