1.820.3345.33 [email protected]

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login

Stèle du pharaon Ramsès II retrouvée sur Tanis

Dans le cadre du programme d’aménagement du site de Tanis, afin d’ouvrir plus largement le site à la visite, de nouvelles découvertes sont faites. Aussi la dernière en date concerne une partie d’une stèle (sic!) en granit rouge, représentant le pharaon Ramsès II faisant une offrande à une divinité non encore identifiée. En réalité, il s’agit d’un fragment de mur d’un temple.Ramsès II, est le troisième pharaon de la XIX? dynastie égyptienne. D’abord né aux alentours de -1304 / mort à Pi-Ramsès vers -1213. Appelé Ramsès le Grand ou encore Ozymandias, Manéthon l’appelle Ramsès. Il règne de -1279 à -1213.Il est né v. 1304 avant notre ère. Il est décédé en 1213 av. J.-C., à Pi-Ramsès, Égypte.  En fait ses parents sont : Séthi Ier, et son épouse Mouttouya. Mouttouya est une reine d’Égypte de la XIX? dynastie, grande épouse royale de Séthi I?? et mère de Ramsès II.

Son règne, d’une exceptionnelle durée pour l’époque, couvre à lui seul la moitié du nombre d’années que comprend la XIXe dynastie. En plus des nombreux monuments qu’il fait bâtir à travers tout le pays (d’où son surnom de « pharaon bâtisseur »).  Bien qu’il fait sculpter de très nombreuses statues à son image et fait graver son nom sur presque tous les temples dont ceux d’autres pharaons . En fait comme s’il les avait fait construire lui-même. Ainsi cette quantité extraordinaire d’objets d’art et d’éléments architecturaux à son nom explique. Que l’on retrouve sa trace dans presque tous les musées du monde ayant un département d’antiquités égyptiennes.

À l’instar d’autres personnages historiques dont la gloire a traversé les siècles, il est réputé pour être un grand guerrier et conquérant. Ce qui lui vaut en grande partie l’épithète de Grand dans les ouvrages historiques traitant de cette période de l’Antiquité égyptienne. Il lutte contre les Hittites et, assurant la domination de l’Égypte sur la Nubie et ses gisements aurifères.  Il y construit une série de temples dont les plus célèbres sont ceux d’Abou Simbel. Après la bataille de Qadesh en l’an IV de son règne contre l’armée de l’empereur des Hittites, Muwatalli II, la frontière sur l’Oronte est stabilisée.